Rechercher
  • Nicolas - Pianoptima

Les 6 meilleurs conseils pour progresser au piano.

Dernière mise à jour : 12 mars 2020

Les 6 meilleurs conseils et astuces inattendus pour réussir au piano, progresser rapidement et vous faire plaisir.


1 : Prenez le temps.

Du temps pour vous, votre plaisir et vos progrès.


Certains disent : "le piano, il n'y a pas de secrets, c'est le temps qu'on y passe".

Prendre du temps en plus des cours de piano, pour vous et votre passion, n'est pas toujours évident, c'est pourtant primordial. Il reste à le choisir et à le répartir avec soin. Plus important que la durée de vos séances au piano, leur fréquence ! Au piano il est, entre autres, question de mémorisations et la mémoire a besoin de répétitions espacées dans le temps.


> 3 séances de 20 minutes valent mieux qu'une séance d'une heure.


2 : Choisissez le bon moment.

Même si tous les moments sont bons à prendre, avez-vous pensé à ceux-ci ?


> Les moments d'avant et d’après sommeil qui sont propices aux mémorisations.


> Les moments de stress et d'agitation.

Mettez-les à profit ! Jouer au piano dans ces moments va rapidement canaliser votre énergie négative et la convertir en motivation, efficacité et bonne humeur. Dans les phases d'interprétation, placez cette énergie dans votre jeu pour redécouvrir votre morceau !

(Cf joindre l'utile à l'agréable)


3 : Fixez-vous un objectif : une séance = un bénéfice.

Que vous ayez une heure ou 20 minutes devant vous :


> Ciblez votre travail, répétez un passage précis :

Un passage que vous pouvez "gagner" en une seule séance.

Fixez une petite portion de votre morceau dans votre mémoire et "dans vos doigts". Quelques mesures ou quelques lignes que vous aurez le temps de répéter suffisamment pour les mémoriser. Vous avancerez bien plus vite en additionnant ces "petits bouts" de jour en jour, qu'en diluant vos efforts dans un morceau entier.

(Cf méthodologie au piano)


4 : Travaillez lentement.

Une évidence ?

Pas assez, nombreux sont ceux qui s'exercent en jouant trop vite.


> Ralentissez

Dès que c'est faux, irrégulier, mal maîtrisé, dès que vous avez le sentiment d'être en retard en jouant, ralentissez ! C'est en travaillant lentement que vous parviendrez à jouer vite et proprement.

(Cf, les règles incontournables pour bien travailler au piano)


5 : Alternez vos séances

En fonction du temps dont vous disposez et de l'envie du moment, choisissez votre séance de travail parmi ces 3 exemples :


> Apprentissage

C'est la séance de travail qui demande le plus d'effort et de concentration, elle consiste à avancer le déchiffrage de votre nouveau morceau ou à travailler l’exécution d'un passage particulier, de façon méthodique, avec un objectif précis.


> Interprétation

Séance de travail musical, des plus agréable, durant laquelle vous essayez différentes façons de jouer pour faire sonner votre morceau comme il convient ou encore mieux, comme il vous plait, le rendre plus expressif, plus joli...


> Répertoire

Séance durant laquelle vous entretenez les morceaux que vous connaissez déjà pour ne pas les oublier. Les morceaux finissent par s'estomper dans la mémoire, il faut les jouer régulièrement pour les garder "sous les doigts". Pensez à les reprendre lentement pour éviter qu'ils ne se transforment en une suite de réflexes mal maîtrisés.


6 : Entretenez votre motivation

> Tenez à jour une liste des musiques qui vous plaisent

Il faut qu'elle soit longue, que votre professeur et vous puissiez piocher dedans des que possible, cochez celles que vous accomplissez.


> Mesurez votre vitesse

Quand le morceau est un peu difficile, que vous avez l'impression de ne pas avancer assez rapidement, mesurez votre vitesse avec un métronome, même quand c'est très lent, vous verrez votre "score" augmenter progressivement.


> Enregistrez vous régulièrement

C'est un bon moyen de constater vos progrès et d'améliorer votre interprétation.



Essayez, vos retours sont les bienvenus !


Mars 2020 / Nicolas / © pianoptima.fr

527 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout